Voi[e,x,s]

À propos

Alors que la friche ferroviaire dite ‘Chapelle Charbon’ commence sa mutation en parc urbain, la Cie MPDA – Alexandra Lacroix, Theatrum Mundi et la compositrice Marta Gentilucci proposent une création musicale in situ unique pour célébrer avec les habitants la mémoire et le futur de ce lieu hors du commun.

En collaboration avec les habitants du quartier, nous construisons autour des noms du futurs usagers du parc un évènement sonore et culturel, mêlant paysage sonore multi-canal, performance et voix. D’un bout à l’autre du futur parc, perchés sur les balcons des immeubles voisins, juchés sur les toits des entrepôts alentour, les chanteurs et public ensembles exploreront en profondeur et s’approprieront l’espace de Chapelle Charbon.

Pendant et après le réaménagement, ils transmettent les mouvements qui naissent du site et des récoltes, font résonner les noms avec l’architecture et la nature alentour pour en cueillir la mémoire et participer à sa mutation.

Produit par la Cie MPDA – Alexandra Lacroix et la compositrice Marta Gentilucci, avec le soutien d’IRCAM, et suivi et analysé par le centre de recherche Theatrum Mundi, le projet s’inscrit sur un temps long comme création de savoirs ainsi que d’experiments sensibles. Il va accompagner la transformation du site pour atteindre son acmé lors de l’ouverture du parc en 2020. transformation.

Au fil des mois et jusqu’en 2020, de nouveaux ateliers et enregistrements seront organisés, pour contribuer à la création d’une œuvre scénique et musicale originale. En 2020, elle prendra toute son ampleur et résonnera dans l’immensité de l’espace nouvellement créé.

Le projet a été initié par l’équipe à partir des échanges et des expériences qui ont eu lieu pendant un série d’ateliers organisé par Theatrum Mundi comme parti de la chaire Villes Globales à la Fondation Maison des sciences de l’homme, avec le soutien du CGET, à partir de juin 2016 jusqu’à mai 2017.

Voir & entendre

  • test
  • Capture d’écran 2018-06-27 à 22.34.49
  • Capture d’écran 2018-06-27 à 22.27.02
  • Capture d’écran 2018-06-27 à 22.42.06
  • Capture d’écran 2018-06-27 à 22.38.30
  • Capture d’écran 2018-06-27 à 22.55.34
  • Capture d’écran 2018-06-27 à 22.54.29
  • CC – 1
  • DSC00996
  • CC – 2
  • CC – 4
  • IMG_4854
  • CC – 7
  • CC – 9
  • CC – 10
  • DSC00995_1

Equipe et partenaires

Cie MDPA – Alexandra Lacroix : conception et production
Marta Gentilucci : composition
Theatrum Mundi : recherche et co-production

Financements

Fondation Orange
SPEDIDAM
Ville de Paris
Theatrum Mundi
TAKTYK

Soutien

IRCAM : captation du paysage sonore
Theatre l’Etoile du Nord : résidence artistique
Main d’œuvres : résidence artistique
TAKTYK : participation citoyenne

Recherche

Un tel projet – qui croise les métiers d’urbanisme, de paysage sonore, de composition, du spectacle vivant, et de participation citoyenne – n’est pas qu’une création artistique mais une plateforme pour tester de nouvelles approches à la mise-en-scène de la vie publique. Le centre de recherche Theatrum Mundi se pose la question : comment est-ce que des publics peuvent-ils mieux s’approprier d’un nouvel espace public en le traitant comme une scène et comme un instrument ? Ici se trouve un série d’essais et de publications autour du projet.